Un épais brouillard (à propos du livre Brouillards toxiques » de Alexis Zimmer)

Les pollutions de la vallée de la Meuse, pollutions industrielles essentiellement, ont dans nos sociétés modernes (à Londres, à Paris) mis en cause les voitures diesel (mais pas seulement) et incité à la mise en place de règlements, d’améliorations techniques toujours insuffisantes puisque « La Libre Belgique»1 nous dit qu’à Londres la pollution de toute origine (particules fines, SO2) tue 10 000 personnes par an.
Phénomène local ? Notre siècle voit les mêmes choses avec la lentille globale. Lire la suite

Crises sanitaires – Points de vue du sud

La santé est de plus en plus considérée comme un problème globalisé avec notamment la pollution de l’air. Dans son discours d’ouverture, le Dr Margaret Chan, directrice générale de l’OMS, évoque des désastres qui évoluent à bas bruit (slow moving disasters) : les changements climatiques, la résistance aux anti-microbiens, les maladies non transmissibles en progression. La priorité est de plus en plus la santé universelle. Lire la suite