La teigne du poireau, apprendre les uns des autres.

Les mois de juin, juillet, août ont ceci de bon (en nos régions « tempérées »). Ils forcent les gens à quitter leurs « intérieurs »pour se répandre sur le globe ou pour vaquer à leur jardin.
Le jardin abonde en questions et en réponses. Puisque philosophiquement, mon voisin préfère la pelouse aux légumes, avec qui échanger, à qui demander ?
Heureusement, Internet est là , il est le lieu de toutes les rencontres.Les jardiniers peuvent échanger par-dessus la haie d’Internet.

Il m’est arrivé ceci : mes poireaux font des nœuds, rétrécissent…Je suis allé sur Internet et rendu visite au site « http://www.aujardin.info/» et j’y ai trouvé comme une mini-assemblée de gens exposant, discutant leurs meilleurs savoirs, expériences sur le sujet.
Et de constater que ce babil virtuel est la chose la plus répandue entre jardiniers, entre cuisinières,…et qu’il porte un nom (anglais) « peer to peer » (échange entre pairs, P2P).

Mais je sais qu’Augustin Cihyoka à Bukavu (RDC) en avait déjà fait la pratique et la surtout la théorie lors de ses échanges entre agriculteurs et éleveurs. Il ne s’agissait pas seulement d’un échange de recettes ( trucs, astuces) mais de quelque chose de plus fondamental. Les gens se mettent à exister par l’échange de leurs connaissances. Échange qui est aussi reconnaissance mutuelle et donc dans le contexte des rivalités « agriculteurs-éleveurs », question de paix.

Au-delà de l’aspect pratique des choses (ça marche, oui ou non?), il y a dans ces échanges un sens plus profond que de grands philosophes nous aident à aborder. Par exemple.
Le droit d’apprendre (pour soi-même) mais aussi aux autres.
Le droit d’exister par ses propres savoirs.
Le droit d’échapper à la contrainte : « tout le monde fait comme cela »….

L’échange que permet Internet est un échange de connaissances mais aussi un échange de reconnaissance.
Mais c’était mieux avec mon vieux voisin qui regardait pousser ses pommes de terre.

Bien à vous,
Michel Ansay
08 septembre 2015.

Voir encore notre site et mon blog, vieux grenier :
http://partagesavoirs.blogspot.be

 

Document téléchargeable

La teigne du poireau, apprendre les uns des autres.